«

»

Mai 24

Avoir quelques notions de la réforme de l’épreuve LV du bac

expression-orale-24-05-2015

(Toute ressemblance avec votre réalité est à imputer à cette dernière)

Pour l’épreuve d’expression orale on s’est pris le bec entre collègues. Certains voulaient interroger leur propre élèves, moi pas. Tensions, propos acerbes, mots qui vont au-delà de notre pensée. Depuis on est plusieurs à ne plus se parler : espaces et échanges !

***

J’interroge des élèves d’un.e collègue qui a eu des problèmes de santé. Moins d’heures de cours donc logiquement petit niveau des élèves : “los mexicans crouge la frontiera de americanos de 3200 km. Es dificultos y dangerous” et le reste à l’avenant .

Pourtant l’élève “produit un discours argumenté, informé et exprime un point de vue pertinent par rapport à la notion présentée”. Je dois lui mettre 6 points sur les 6 possibles. Eh oui : établir une cloison étanche entre le signifiant et le signifié est à la base une aberration.

Dialogue avec l’élève :

– Moi : ¿Por qué van a estados Unidos?

– L’élève : por probeza

– Moi : pobreza

– L’élève : pobreza

Et ainsi de suite. L’élève “prend sa part dans l’échange, sait au besoin de reprendre et reformule”. Je dois lui mettre 4 points sur 6 possibles.

Conclusion : 6+4=10. L’élève a la moyenne, quelque soit les points que je rajoute pour la “recevabilité linguistique”. Cette réforme des épreuves de LV est une machine à gommer les problèmes. Quelle que soit l’amputation horaire de cours, l’élève qui travaillle un minimum a la moyenne. Il s’agit de moins en moins d’une évaluation de langue et de plus en plus d’une évaluation de bonne volonté. Nous trompons les usagers ! Mythes et héros ?

***

Email de dernière minute de la direction : « venez lundi matin à 8h pour classer vos fiches d’évaluation de l’Expression Orale qui commence comme prévu à 13h ». Tas. Un gros tas de feuilles A4. Rien n’est trié. Énervement, renoncement, cas de conscience, évitement du conflit, conscience professionnelle, lassitude, dégoût. Haine, colère. Lieux et formes de pouvoir !

***

L’épreuve d’Expression Orale c’est la vérité des prix avant les épreuves écrites de juin. Le niveau a-t-il baissé ? Plus d’élèves par classe, plus de classe pour les profs, moins d’heures de LV pour les séries technologiques, pédagogie par objectif… Les notes ne baissent pas, les moyennes aux examens augmentent même. En comparant le niveau de langue des élèves avec le recul des années, c’est un immense gâchis. Idée de progrès !

***

Vous pouvez relire ce texte en interchangeant à votre guise les 4 notions du bac que j’ai soulignées. Vous verrez : ça marche pareil, quel que soit votre choix !

(Toute ressemblance avec votre réalité est à imputer à cette dernière)

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someoneShare on Facebook12Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Share on StumbleUpon0Share on Reddit0