Collège Val de Charente RUFFEC en attente de construction

2017-10-06T13:16:46+00:00 6 octobre 2017|Mots-clés : |

Le collège Via de Charente est reconnu vétuste depuis plusieurs années, au point que le Conseil Départemental avait pris la décision de remplacer tous ses bâtiments par une construction neuve. La rénovation avait été prévue et budgétée l’an dernier. Or nous apprenons maintenant que tout est à l’arrêt !

Communiqué de presse des élus FSU et CGT Éduc’action au CDEN

Projet de travaux à l’arrêt : un début d’explication !

Les représentants FSU et CGT Éduc’action sont vivement intervenus sur le dossier, comme l’engagement en avait été pris auprès des usagers de l’établissement, lors du rassemblement lundi soir.

En effet, la réalisation d’un bâtiment, annoncée le 28 novembre 2016 dernier, n’a pas encore commencé. Un apport prévisionnel de 3 millions d’€uros au budget a été gelé. Rien n’a été fait : ni étude ni appel d’offres. Un retard d’au moins deux ans a été pris ici, dont les personnels, les élèves et leurs familles sont les premières victimes. Au conseil départemental, on reconnait pourtant le besoin de rénovation.

Alors ? C’est qu’il pourrait être question d’un autre « dimensionnement du futur collège » ! Autrement dit, la question de la rénovation du collège de Ruffec est étroitement liée à la question de la sectorisation des collèges, de l’aveu même des représentants du conseil départemental. La future capacité d’accueil du collège pourrait dépendre de la survie d’un ou plusieurs collèges voisins.

Il nous a d’ailleurs été annoncé que le dossier de la sectorisation des collèges connaitrait un coup d’accélérateur dans les prochaines semaines. Les visites d’établissements de Denis Bouclon, fraichement recruté par le département, ne sont évidemment pas anodines.

Aujourd’hui, face à la politique conduite par le département, nous sommes passés de la méfiance à la défiance.

Alain Héraud, représentant Snes-Fsu au CDEN

print