Compte rendu réunion prospective collèges de Charente

2017-09-28T10:48:10+00:00 13 mai 2016|

Ce jeudi 12 mai 2016 s’est tenue, au centre universitaire de la Charente, une réunion sur l’état des lieux du réseau des 38 collèges du département. A l’invitation du DASEN et du Président du conseil départemental, les chefs d’établissements- parfois aussi les adjoints et gestionnaires des établissements- les conseillers départementaux et les membres du CDEN (représentants des organisations syndicales et fédérations de parents d’élèves) étaient conviés.

Ce fut un cours magistral sur la démographie de notre département et ses perspectives, la pauvreté de sa population, un tableau pessimiste quant à l’évolution des effectifs du public scolaire complété par le coût en fonctionnement et entretien financé par le budget du département. Le conseil départemental prévoit un avenir bien morose pour le département et visiblement il ne croit pas que la politique qu’il mène soit assez dynamique pour améliorer la situation, que des personnes en âge d’avoir des enfants puissent avoir envie de venir s’installer en Charente !

Le Directeur Académique n’a pas manqué d’ajouter le manque de réussite scolaire, les difficultés à mettre en place la réforme du collège dans des établissements de moins de 400 élèves, le problème du maintien des LV2 allemand. Un zoom particulier sur la mixité sociale à Angoulême et Cognac a été présenté.

Devant une assemblée majoritairement soumise à un droit de réserve, seuls les représentants FSU/CGT ont interpellé les responsables départementaux : nous avons rappelé notre hostilité à la réforme du collège, la situation des collègues d’allemand découragés par les conditions de travail qui leur sont proposées à la prochaine rentrée, l’absence de mixité sociale liée à l’octroi trop facile de multiples dérogations de secteurs . Nous avons tenu aussi à rappeler que l’éducation n’est pas un coût mais un investissement pour la jeunesse de notre département.

 

ALORS QUOI ?

des collèges vont fermer ? lesquels ? un calendrier est établi ? en semaine ? en mois ?

Après un échange conclusif sur le ton de « c’est pas moi qui vais vous le dire » entre le DASEN et le Président du CD, nous sommes repartis sans réponse mais avec des inquiétudes.

 

Les représentants du Snes de la liste FSU/CGT au CDEN de la Charente

Christelle Fontaine, Christelle Robuchon, Alain Héraud

print