Coupes budgétaires dans l’académie de Poitiers

2018-02-01T22:11:37+00:00 1 février 2018|Mots-clés : |

Même si on veut nous faire croire que tout va bien et que la rentrée 2018 se fera à moyens “quasiment” constants, il n’en est rien. L’appel à la grève du 6 février se justifie pleinement dans notre académie, particulièrement malmenée. Lycées et surtout collèges ont de quoi revendiquer pour la rentrée 2018 !

Une annonce rassurante ?

Le ministère annonçait, pour le budget 2018 dans notre académie, 32 suppressions d’ETP en heures postes “compensés” par 30 ETP en heures supplémentaires année (HSA).

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Les ETP sont des “équivalents temps plein”, en clair des blocs de 18h. Mais quand on parle d’ETP en heures postes, il s’agit en fait de 32 postes supprimés. En revanche, quand on parle d’ETP en HSA, il faut compter 18×30, soit 540 HSA. La “compensation” est donc toute relative… Elle signifie que les postes sont bien supprimés et que les collègues présents feront plus d’heures supplémentaires. Evidemment, ça coute moins cher. D’autant que l’année suivante, on peut tranquillement supprimer ces HSA qui n’ont pas forcément été toutes assurées !

La réalité est bien pire :

Pour estimer les pertes que représente le budget 2018, il faut le comparer au budget de l’année précédente. Et là… surprise ! On ne compte pas 32 postes en moins mais 39 auxquels il faut encore soustraire 58 ETP en HSA. La perte au total n’est donc pas de 2 ETP mais de 97 !

Et qui paie le prix fort ? Sans surprise cette fois : les collèges !

En effet, en saison de réforme du collège, pour faire passer l’amère pilule, les heures ont été supprimées en lycée. Cette fois, il s’agit de faire avaler la réforme du lycée. C’est donc au collège de se sacrifier !

Les conséquences seront bien visibles dans les établissements et dans les classes. Déjà le collège Descartes de Châtellerault perd 2 divisions : les collègues ont déposé un préavis de grève pour le lundi 26 février, rentrée des vacances d’hiver. Mais ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Le bilan fait apparaitre, pour 53 élèves de plus (sur un total de 66 194), une perte de 42,2 postes en collèges sur l’académie, et de 23,3 ETP en HSA. C’est donc une perte totale de  65,5 ETP.

Les SEGPA ne sont pas tellement mieux traitées : pour 46 élèves de plus (total de 2 114), elles “gagnent” 5,4 postes mais “compensés” par une perte de 24 ETP en HSA, soit une diminution de 18,6 ETP.

Tous en grève le 6 février !

Voir les heures et lieux de rassemblement ici.

 

print