GRÈVE le 12 novembre 2018 : Non aux suppressions de postes

2018-11-12T21:13:37+00:0012 novembre 2018|

Budget 2019 : l’Éducation n’est toujours pas une priorité !

Les suppressions de 2650 postes d’enseignants dans les collèges et les lycées et de 400 postes de personnels administratifs sont inacceptables dans un contexte de croissance démographique et de réorganisation des services. Il s’agit seulement de mettre en œuvre une politique de suppressions massives de postes dans la fonction publique. Les personnels enseignants, d’éducation, de surveillance et des services administratifs ne s’y sont pas trompés et ont été massivement en grève ce 12 novembre. La FSU a été largement majoritaire dans les cortèges départementaux.

La mobilisation doit se poursuivre, afin d’alerter l’opinion publique et dénoncer cette politique dangereuse pour l’éducation de la jeunesse dans notre pays. 

À La Rochelle…          À Angoulême…

     

Et à Poitiers, sous la pluie !

 

 

print