Une rentrée difficile dans de nombreux établissements, des élèves sans professeur.

Seulement quelques exemples des effets de suppression de postes et des restrictions sur les DGH !!

Collège de Mazière : il manque un prof de lettre,

Collège de Melle : présence de deux contractuelles, il manque 3h en SVT, un élève sans AVS

Collège d’Airvault : Refus de prendre les élèves du secteur, perte des IDD …

Au lycée de Saint Maixent : Le proviseur impose des études surveillées aux profs !

Au lycée Jean Macé : 1 h 30 d’Aide Personnalisée en Première pour les élèves au lieu de deux heures. Mélange des LV1 et LV2 en terminale.

Une rentrée 2012 encore plus difficile avec en prévision 14000 suppressions de postes !

print