Dès qu’il a connu le projet du recteur, le SNES-FSU a agi et s’est opposé dans les instances à la création de nouveaux postes partagés pour les CPE. En effet, cela dénature le métier et les missions des CPE. Le risque est grand, à terme, d’une généralisation de ce nouveau type de postes si nous ne réagissons pas.

Le SNES-FSU vous propose de signer la lettre ouverte ci-dessous pour faire pression sur le rectorat et obtenir la création de postes complets en lieu et place de ces postes partagés.

Il vous suffit de signer là : [emailpetition id= »2″]

[signaturelist id= »2″]

print