Lycée et collège… la réformite aigüe

2018-06-10T10:17:02+00:0010 juin 2018|Mots-clés : , |

En lycée…

Lycée Blanquer : à quoi veut-on échapper ?

Les dysfonctionnements de Parcoursup sont maintenant une certitude et plus seulement une suspicion du SNES ! Le nombre d’élèves sans réponse positive actuellement est sans commune mesure par rapport à l’ancien APB. Et c’est bien normal puisqu’il y a plus d’élèves de terminale que de places dans le supérieur ! Il est également certain que ce système va aggraver la sélection sociale et pas seulement scolaire. La région parisienne n’est pas la seule concernée.

Les horaires prévus par la réforme vont faire baisser significativement les DGH. Selon les calculs que nous avons effectués sur plusieurs lycées de l’académie, ce sont les lycées les moins technologiques que seraient les plus touchés. Les conséquences sur les postes seront variables selon les disciplines mais on peut dire, sans risque de se tromper, que toutes seront affectées.

Les programmes de toutes les disciplines seront changés pour la rentrée 2019 en 2de et 1ère. Des groupes « d’experts » sont actuellement, à l’œuvre dans la plus grande opacité ! Les dernières interventions du ministre sur le français et les mathématiques font craindre de graves régressions. C’est à une conception totalement rétrograde de ces deux disciplines qu’il en appelle. On ne voit pas pourquoi les autres disciplines seraient épargnées !

Mais rentrée 2018 en lycée : presque rien ne change…

La réforme n’est pas en place à la rentrée prochaine : pas de suppression des enseignements d’exploration, par de changement d’horaires en 2de, pas de suppression d’options.

La seule modification (légère) concerne l’AP. Les élèves de 2de seront soumis, à la rentrée, à une évaluation en ligne, en français et mathématiques (test de positionnement), censée indiquer les besoins de chaque élève dans ces deux disciplines. Ainsi, l’AP devrait-il se concentrer sur le français et les mathématiques. Mais dans quelles conditions ? Avec ou sans dédoublement ? Et que devient « l’éducation à l’orientation » ? … Aucune réponse à toutes ces questions car, une fois de plus, nous sommes renvoyés au dogme de l’autonomie des l’établissement !

En collège…

Encore des changements de programmes à la rentrée 2018 !

Rien ne sera épargné aux enseignants de collège. Après une mise en place laborieuse et douloureuse d’une réforme absurde, des changements de programmes d’ampleur à tous les niveaux en même temps, des modifications sur le DNB tous les ans depuis 3 ans… nous saurons cet été quels programmes il faudra traiter en septembre. Le mépris de ce ministre pour les personnels n’a pas de limite.

Consultez le dossier mis en ligne sur le site national :https://www.snes.edu/Reforme-du-college-rien-n-est-resolu.html

print