Le secrétariat académique du SNES-FSU souhaite à chacun une bonne année 2020 : qu’elle soit une année de victoires collectives, de solidarité retrouvée! Une année combative et déterminée ! qu’elle apporte à chacun, au plan plus personnel, joie et bonheur !

Il appelle tous les personnels à poursuivre la lutte contre le projet de réforme des retraites en se mettant massivement en grève ce jeudi 9 janvier à l’appel de l’interprofessionnelle (en pj l’appel national) et en participant, très nombreux et déterminés, aux manifestations du 9 janvier :

  • Charente : 10h Départ de la Gare à Angoulême

  • Charente-maritime : Saintes, 10h30 devant le Palais de justice; Rochefort, parvis du cinéma à 10h30 ; La Rochelle , gare SNCF à 14h

  • Deux-Sèvres : NIORT 11h place de la Brèche ; THOUARS 11h pl. Flandre Dunkerque ; BRESSUIRE 14h30 pl. St Jacques ;PARTHENAY 17h pl. du Drapeau

  • Vienne : Poitiers, RU Rabelais : 12 h Casse croûte – 14 h départ Manifestation – AG Interpro 17 h Amphi S Beauvoir Fac de lettres ; Châtellerault : 10 h rond point de la Tête Noire, avenue Jean Jaures

Lieux des manifestations prévues le samedi 11 janvier :

  • Charente : 10h Départ de la Gare à Angoulême
  • Charente-maritime : Saintes, 14h Palais de justice ; La Rochelle : 14h Gare SNCF
  • Deux-Sèvres : NIORT 14h place de la Brèche
  • Vienne : Poitiers, 14h Stade de la Madeleine

Alors que le gouvernement pariait sans doute sur l’essoufflement du mouvement, la détermination des grévistes n’a pas fléchi : partout des rassemblements, manifestations se sont tenus pendant les vacances.

Alors que le gouvernement pariait sur le pourrissement de la situation, l’opinion publique apporte son soutien au mouvement et participe généreusement aux caisses de solidarité.

Alors que l’on aurait pu attendre de la part du président Macron des vœux responsables et d’ouverture, face à un mouvement social d’une durée inédite, ceux qui l’ont écouté ont pu voir la même obstination irresponsable, la même communication bien rodée mais insupportable !

Ici ou là, au gré des mobilisations, sont consenties des exceptions à un régime dont on nous vante pourtant l’universalité ! Mais le danger est toujours là, bien présent, pour tous, pour les fonctionnaires qui n’ont obtenu aucune véritable garantie, pour les enseignant.es qui doivent même supporter la menace d’un changement radical de leur métier en contrepartie d’une médiocre et incertaine revalorisation, pour tous ceux que cette réforme condamnera mécaniquement à une baisse irrémédiable de leur pension, les femmes particulièrement !

Nous pouvons et il nous faut gagner, nous mobiliser encore pour exiger de ce gouvernement qu’il nous entende enfin! Chacun doit bien avoir à l’esprit que cette semaine de mobilisation sera décisive et que le gouvernement, qui reprend les discussions avec les organisations syndicales, scrutera d’un œil inquiet les taux de grévistes et la taille des cortèges !

tract_09-01-20_rv-3-2

communique_unitaire_du_03_01_2020_vdef

tract-retraites-intersyndicalfp-def

simulateur: une copie à revoir et  » décryptage… »

systeme_actuel_ou_par_points_femmes

systeme_actuel_ou_par_points

print