Mouvement intra – acte 1 : inégalité de traitement des dossiers

2017-09-28T11:05:39+00:00 22 mai 2017|

Le mouvement intra dans l’académie de Poitiers a commencé aujourd’hui, lundi 22 mai, avec le groupe de travail de vérification des barèmes, dans une ambiance tendue et dans une désorganisation incompréhensible.

Lors de ce groupe de travail, il s’agit de vérifier que les règles de traitement des voeux ont été bien respectées, que toutes les bonifications auxquelles les collègues ont droit ont bien été comptées et que personne n’est lésé. Jusqu’à l’an dernier, les organisations syndicales avaient la possibilité de conseiller les collègues et de les aider à faire des modifications dans le libellé de leurs voeux pour obtenir, par exemple, la bonification de rapprochement de conjoint à laquelle ils avaient droit.

Cette année, le calendrier a été modifié, à la demande exclusive du rectorat et contre l’avis des organisations syndicales : plus aucune modification après le 3 mai ! Le rectorat s’était engagé, comme tous les syndicats, à respecter ce délai.

Et pourtant ! Nous avons constaté que tel n’était pas le cas : non seulement le rectorat a appelé des collègues pour qu’ils fassent des modifications après cette date mais certaines organisations n’ont pas sciemment respecté la règle contrairement au SNES-FSU  ! Pire, toutes les disciplines n’ont pas été traitées pareil : modification possible en lettres classiques mais aucune modification en espagnol, par exemple.

Pendant toute la séance, nous sommes intervenus sur tous les cas litigieux pour demander si les collègues avaient été appelés par le rectorat : la réponse a été majoritairement négative, sauf pour quelques “privilégiés”, sans qu’on parvienne à savoir d’où venait ce privilège.

Jamais nous n’avions été témoins, dans cette académie, de tant de cas d’inéquité de traitement. Le SNES continuera à batailler demain, suite du GT, pour obtenir que l’égalité de traitement soit rétablie.

print