Charente Libre 22 mai 2015

Dans la Charente Libre du 22 mai 2015, le recteur de Poitiers repond au snes sur les fermetures de l’allemand dans les collèges de Charente.

Il ne dément pas vraiment avoir réduit l’offre d’allemand dans 7 collèges du département mais prétend maintenant que la bilangue fermée, « la LV2 allemand sera proposée ». Le tout est de savoir ce que signifie ici « proposée »… Il souligne qu’au collège Pierre Bodet d’Angoulême l’allemand disparait « car il n’y a aucune demande d’élèves ».

L’article se termine sur la phrase suivante : « Si cette langue est si peu attractive, ce n’est pas de notre faute. » Les professeurs d’allemand apprécieront…

On peut au moins reconnaitre au recteur une qualité : il ne manie pas la langue de bois !

 

print