Préparation de rentrée et DGH : A quoi être attentif en CA

2017-09-28T10:49:05+00:00 8 janvier 2015|Mots-clés : |

Il faut désormais comparer le total 2015-2016 Heures poste + HSA + Indemnités avec le total Heures postes + HSA de l’année 2014-2015 (et continuer à se battre pour qu’il y ait davantage d’heures poste).

Certaines missions qui donnaient jusque là droit à des heures de décharges étaient souvent comptabilisées dans le volant d’HSA. L’an prochain, elles correspondront à des indemnités. Le « besoin » en HSA des établissements devrait donc mécaniquement diminuer mais il n’est pas sûr que cela soit le cas dans les DGH. Attention donc aux DHG qui présenteraient une stabilité globale du nombre d’HSA : cette année, cela veut dire une pression largement accrue pour prendre des heures de cours en HSA.

Par ailleurs, la dotation des collèges REP + et des lycées en heures postes comme en heures sup doit tenir compte des nouvelles pondérations.

En effet, même si certains collègues de lycée qui avaient une heure de chaire n’auront plus que 0,6h en pondération, d’autres qui n’avaient rien auront 0,5h. Globalement, il devrait donc y avoir un gain moyen à en attendre. Mais pour chaque enseignant, le gain est plafonné à 1h. Donc il est tentant, pour le proviseur, de concentrer un maximum de pondérations sur un minimum de collègues. Evidemment, nous devrons avoir la stratégie inverse et faire bénéficier tout les collègues des pondérations.

Enfin, cette année, les compléments de service donnent obligatoirement lieu à une décharge de service s’ils sont sur deux communes (cette décharge peut engendrer une HSA). Il faudra donc être, comme toujours, actif pour éviter les compléments de service quand il y a des heures sup à la même hauteur dans la discipline. En plus, cette année, il faudra être particulièrement vigilant pour que cette décharge de service soit prise en compte dans la DGH de l’établissement donnant le complément de service.

print