Promotion à la hors classe des agrégés : l’action du SNES, efficace à tous les niveaux !

2017-09-28T11:05:49+00:00 4 juillet 2017|Mots-clés : |

Syndicat majoritaire, le SNES a fait la démonstration de son efficacité lors de la campagne « hors classe des agrégés », cette année encore. Il est bon de le dire et de le redire ! Certaines organisations, plutôt promptes en matière de communication vers les collègues, sont curieusement silencieuses dans les instances ! Le SNES-FSU y tient une place déterminante, par le nombre et l’expertise de ses élus et toujours au nom de la transparence et de l’équité qui les animent. D’ailleurs ce satisfecit n’a rien de présomptueux : beaucoup de collègues de notre académie sont aujourd’hui promus grâce à l’action conjointe des commissaires paritaires SNES-FSU académiques et nationaux.

Au niveau académique : la « bataille » des avis !

Dans les éléments du barème, les avis des chefs d’établissements et des IPR occupent une place non négligeable et se traduisent en un avis « Recteur » tout à fait essentiel.

Or, notre travail consiste déjà à observer tout avis modifié négativement et à demander justification en CAPA, dans le respect de la note de service. En amont, le SNES peut même, par l’intervention de ses représentants en établissement, accompagner un collègue dans une démarche auprès de son chef d’établissement sur ces questions d’avis, l’aider à rédiger un courrier à destination de son IPR… Cette action, conjuguée à un relevé de tous les retards d’inspection, peut déjà modifier un avis.

Mais plus significative encore a été notre action en CAPA cette année, puisque Madame la Rectrice a bien voulu accéder à notre demande de faire remonter à « Remarquable » les avis de la quasi totalité des collègues au 11ème échelon qui n’avaient obtenu que l’avis « Très honorable » avant CAPA. Ce sont ainsi 26 collègues qui ont bénéficié de notre intervention ; 20 parmi eux ont été promus ! Tous les collègues au 11ème et proposés à la CAPN ont donc obtenu un avis ou « Exceptionnel » ou « Remarquable », avis déterminants en terme de promotion.

La CAPN : faire que chacun puisse faire valoir ses droits à la retraite avec le bénéfice de la hors classe !

L’action coordonnée du SNES-FSU aux niveaux académique et national a permis des avancées considérables depuis quelques années : ainsi de la disparition de la note de service de la notion de « mérite », à laquelle certaines organisations syndicales semblent tenir encore, quand tout a montré qu’elle était la porte ouverte à l’arbitraire. Au niveau national, les commissaires paritaires s’efforcent de mettre en œuvre le mandat pour que tout agrégé en fin de carrière accède à la hors classe. Aujourd’hui ce sont environ 85% des agrégés qui partent à la retraite avec ce grade, grâce à l’action convaincue et efficace des commissaires paritaires SNES-FSU.

Quelques chiffres pour notre académie

739 collègues étaient promouvables cette année. 148 ont été proposés à la CAPN : 77 étaient au 11ème échelon (sur 83 promouvables à cet échelon) et 60 parmi eux ont été promus. Précisons que ceux qui n’ont pas été promus ou proposés sont, dans la majeure partie des cas, des collègues ayant accédé très récemment au corps des agrégés par liste d’aptitude. Mieux encore : 67 collègues au total sont promus à la hors classe, soit 45,3 % de promus/proposés, pourcentage très supérieur à la moyenne nationale ! Parmi eux, 60 eu 11ème échelon, 7 au 10ème échelon. Nous nous réjouissons de ce résultat qui vient couronner notre travail et récompenser notre investissement. Nous félicitons les collègues nouvellement promus.

Demain, la nouvelle carrière : de nouvelles raisons de faire confiance au SNES-FSU !

Nombreux sont les collègues qui font déjà confiance à notre expertise. Mais il faut le faire savoir, pour garantir à l’avenir au SNES-FSU l’assise qui fait sa force dans les instances et son efficacité dans la gestion des carrières des collègues. La nouvelle carrière se mettra en place dès septembre et, avec elle, de nouvelles perspectives pour les collègues, avec la classe exceptionnelle par exemple. Le SNES-FSU informera ses syndiqués des modalités d’accès à ce nouveau grade, une fois les circulaires parues, et les accompagnera dans les démarches à suivre. Il travaillera, comme il l’a toujours fait à garantir, au plus grand nombre, l’accès à une revalorisation nécessaire de nos carrières.

print