La réforme du lycée et du bac poursuit son entreprise de démolition !  Après avoir supprimé les épreuves de spécialité, les E3C, là où il aurait fallu sans doute les reporter, le ministre s’inquiète de la « robustesse » de  nos moyennes ! D’où la publication pendant les vacances, d’un guide de l’évaluation  https://eduscol.education.fr/2688/bac-2021-guide-de-l-evaluation  dont la lecture attentive a le don d’irriter et qui doit nous alerter. Dans le même temps, l’accès aux sujets de la BNS est erratique… allez comprendre !

Cet énième épisode en dit long sur les procédés de Blanquer : les crises que nous affrontons et qui nous sidèrent sont pour lui des occasions rêvées d’avancer toujours plus loin dans une mise au pas de la profession. Qui ne voit qu’en l’absence d’une véritable formation, qu’à force de guides, vademecums et autres pensums, la liberté pédagogique pourrait finir au magasin des archives ?

Pour preuves : ce guide choisit l’injonction en lieu et place du conseil…  ce guide est rendu public là où d’ordinaire les prescriptions des Inspections restent en interne … il formule parfois des évidences qui en disent long sur la défiance envers notre expertise…
Ce guide, encore, n’a pas envisagé que le second trimestre était déjà quasi bouclé, que tous les établissements n’avancent pas au même rythme du fait de la pandémie… rien à cet égard !
Et si vous lisez la première page, vous verrez alors que ce guide a vocation à s’appliquer au delà de la période que nous connaissons puisqu’il « pose des principes qui pourront être repris et précisés pour la part d’évaluation au contrôle continu des sessions suivantes »

Alors soyons vigilants : il s’agit d’un guide ; il n’a pas valeur règlementaire. Des parents, des chefs d’établissement, certains collègues eux mêmes, armés de leur bonne volonté, pourront l’agiter ? Il est essentiel de résister, de faire valoir notre expertise en matière d’évaluation, de faire en sorte que les conseils pédagogiques ne s’instituent pas juges en la matière.

En seulement 3 ans, la réforme du lycée aura fait grand mal, d’abord à la formation de nos élèves, aux collectifs de travail. Ce guide ne participe pas d’un effort collectif ; il est un outil de management, de pression possible sur les équipes. N’y cédons pas !

Et comme un problème ne vient jamais seul…

– A propos de pressions autour de  l’EMC : voir cet article  http://www.snes.edu/article/emc-au-lycee-noter-est-plus-fondamental-quenseigner/
– Et si le Grand oral vous inquiétait….https://www.snes.edu/article/grand-oral-au-bac-une-reforme-de-societe-en-forme-de-grand-nimporte-quoi/

print