Dernière minute : classe ex des agrégés : il vous reste quelques heures pour faire valider vos missions particulières qui comptent pour le vivier 1. Les services finaliseront les dossiers du 9 au 10 mai.

Puis chefs d’établissement et IPR porteront une appréciation à laquelle vous pourrez accéder sur IPROF ( les services/ Classe ex..) : délai non communiqué à ce jour.

Les candidatures proposées par la rectrice remonteront au ministère où la promotion se fera en toute fin de campagne.

En cas de problème, revenez vite vers nous à s3poi@snes.edu

Quelques nouveautés encore pour la promotion 2022 :

– le nombre d’années requises pour exercice des missions spécifiques (qui justifient l’accès au vivier 1) qui passe de 8 ans à 6 ans ( l’année en cours est prise en compte si vous exercez une mission reconnue).

-la modification du ratio de répartition entre vivier 1 et vivier 2, qui passe de 80 %/20 % à 70 %/30 % , trop de possibilités de promotions ayant été perdues jusqu’ici du fait de conditions d’accès au vivier 1 qui ne « collent » pas à la structure de nos corps de métiers ( voir l’avis du Snes-FSU, encadré du bas).

– de nouvelles missions reconnues ( exercice en établissement pénitentiaire, en établissements en « contrats locaux d’accompagnement ») pour l’accès au vivier 1 mais elles ne permettront pas vraiment de desserrer l’étau, c’est à craindre !

Pour rappel, la campagne de promotion ne passe plus par un acte de candidature, y compris pour le Vivier 1. Votre candidature sera automatiquement considérée si vous remplissez les conditions suivantes :

Qui est promouvable ?

Au vivier 1 ( 70 % des promotions), être au 31 août 2022, au moins au 3ième échelon de la HC (au 2ième échelon de la HC pour les agrégé.es ) et pouvoir faire valoir 6 années de missions particulières : soit enseignement en éducation prioritaire, formateur, tuteur, enseignement dans le supérieur ( université, CPGE..)

Prendre notre attache pour le vérifier.

Le mail reçu dernièrement indique : « Dans ce cadre, vous êtes invité(e) à vérifier que les missions et fonctions éligibles au titre du vivier 1 que vous avez exercées au cours de votre carrière sont bien enregistrées et validées sur votre CV I-Prof dans l’onglet dédié aux fonctions et missions. Vous veillerez, le cas échéant, à compléter les informations manquantes avant le 04/06/2022 pour les certifié.es.

Après vérification par les services compétents, si vous n’êtes pas promouvable au titre du vivier 1, vous en serez informé(e) par un message électronique via I-Prof. Vous disposerez d’un délai de 15 jours à compter de cette notification pour fournir des pièces justificatives de l’exercice de fonctions ou missions éligibles qui n’auraient pas été retenues par les services compétents »

– Au vivier 2, ( 30 % des promotions) candidature au dernier chevron de la HC

Les avis :

Pour chaque collègue promouvable, l’IA-IPR compétent et le chef d’établissement (IEN-IO et DASEN pour les DCIO) formuleront chacun via I-Prof une appréciation littérale. Ces appréciations doivent être communiquées à chaque collègue.( calendrier dans circulaire à venir)

La rectrice formulera ensuite, à partir de ces appréciations primaires et du dossier tel que figurant dans I-Prof, un avis se déclinant en quatre degrés : « excellent / très satisfaisant / satisfaisant / insatisfaisant ». Le nombre des avis « excellent » ou « très satisfaisant » est contingenté en proportion du nombre de promouvables.

Pour les agrégé.es, la rectrice établit une liste de proposé.es qui remonte ensuite au ministère à qui revient en dernière instance la responsabilité de promouvoir ou non. Résultats : 5 juillet 2022, affichage des résultats sur SIAP par le Ministère

Pour les autres corps, calendrier des résultats : en attente de la circulaire et d’informations plus précises

Si vous voulez plus d’informations, consulter notre site national à https://www.snes.edu/ma-carriere/carriere/classe-exceptionnelle-2021/

Pensez à renseigner la fiche ICI et à nous la faire parvenir à s3poi@snes.edu

Ici aussi laissez vous guider par les commissaires paritaires SNES-FSU !

Un problème ? Une question ? Joignez nous à s3poi@snes.edu

Echelon spécial :

La progression dans les échelons de la classe exceptionnelle est automatique, à l’exception de l’accès au 5e échelon de la classe exceptionnelle des Professeurs certifiés, CPE et Psy-ÉN, dit « échelon spécial ». Il n’existe pas d’échelon spécial contingenté dans la classe exceptionnelle des professeurs agrégés.

Cet échelon est contingenté pour un nombre de bénéficiaires correspondant à 20 % des effectifs de la classe exceptionnelle. Les collègues promouvables sont ceux ayant acquis une ancienneté d’au moins 3 ans dans le 4e échelon au 31 août de l’année scolaire, y compris en cas d’ancienneté acquise par reclassement.

Ils sont départagés suivant un barème établi à partir de l’ancienneté acquise au-delà de 3 ans dans le 4e échelon, et de l’appréciation formulée par le Recteur en tenant compte du CV I-Prof de l’agent et des avis littéraux rendus par les inspecteurs et les chefs d’établissements portés à la connaissance des agents.

Pour plus d’informations, se rendre sur notre site national à https://www.snes.edu/article/echelon-special-de-la-classe-exceptionnelle/

Pensez à renseigner la fiche ICI et à nous la faire parvenir à s3poi@snes.edu

L’avis du SNES-FSU
Le volume des promotions à la classe exceptionnelle est porté en sept ans à 10 % de l’effectif de chaque corps (ce qui équivaut à près de 40 % des effectifs actuellement en hors-classe), selon les étapes suivantes : 2,51 % par an de 2017 à 2019, puis 0,61 % par an de 2020 à 2023.
Le SNES-FSU agit pour que l’accès à la classe exceptionnelle soit ouvert au plus grand nombre, afin que chacun puisse en bénéficier avant le départ en retraite, à l’instar de ce qui a été gagné avec la hors-classe. Née de la revalorisation de 1989, la hors-classe, initialement prévue pour 15 % des effectifs, est devenue un débouché de carrière de masse, représentant aujourd’hui près du tiers de chaque corps : c’est l’exemple du succès de la lutte syndicale opiniâtre, alliant revendication et action dans les CAP.
Le SNES-FSU revendique une carrière pouvant être parcourue sans obstacle de grade. Comme pour la hors-classe, il est possible de faire de la classe exceptionnelle un débouché de carrière pour tous. Les modalités d’accès à la classe exceptionnelle doivent donc être revues dans le sens d’un accès élargi : c’est une condition impérative pour une réelle revalorisation de la fin de carrière, notamment des professeurs agrégés. Pour cela, il faut revoir les modalités et la structure de promotion :
• élargir encore les conditions de recevabilité au titre de la voie 1 de promotion afin de les rendre moins inégalitaires ;
• augmenter le nombre de promotions par la deuxième voie, qui permet à partir de la campagne 2022 de prononcer 30 % des promotions (après avoir été limité à seulement 20% pendant plusieurs années) : bien trop peu au regard de la masse des ayants droit ;
• organiser la « rotation » des promotions de façon à ce que les futurs départs en retraite permettent de nouvelles promotions, car le nombre de collègues en classe exceptionnelle est fixé par un pourcentage de l’effectif du corps.
Enfin, le SNES-FSU sera particulièrement vigilant à ce que les promotions tiennent compte, dans chaque corps, de l’équilibre femmes/hommes.
print