Compte rendu du CTA du 23 janvier 2018

2018-01-25T14:49:45+00:0025 janvier 2018|Mots-clés : |

Le comité technique académique (CTA) s’est réuni le mardi 23 janvier pour donner son avis sur le budget académique mais les dotations horaires globales (DHG) sont arrivées dans les établissements vendredi 12 décembre dans l’après midi. Les équipes pédagogiques et les chefs d’établissement vont préparer le CTA de mars avant celui de janvier ! Ce déni de respect des instances n’effraie pas le secrétaire général du rectorat !

Budget 2018 : plus de suppressions de postes qu’annoncé

« Globalement stable » fut le terme choisi pour qualifier un budget où le second degré est spolié de 32 ETP (équivalent temps plein) prétendument remplacés par 30 ETP en HSA (heure supplémentaire année). Les collègues déjà largement sollicités pour effectuer des heures supplémentaires le seront encore davantage et le risque du complément de service alors que les heures existent dans son établissement est accru. Les discussions autour des répartitions des DGH s’annoncent houleuse dans les lycées et les collèges. Les répartitions sont attendues pour le 5 février au rectorat.

En réalité, les chiffres sont plus inquiétants encore.

Prévu 2017 Prévu 2018 bilan
élèves clg 66141 66194 53
élèves segpa 2068 2114 46
élèves LP 12133 12306 173
élèves LGT 39616 39372 -244
total élèves 119958 119986 28 en ETP
HP+HSA clg 82762 81584 -1178 -65,44
HP+HSA segpa 5371 5036 -335 -18,61
HP+HSA LP 29489 29009 -480 -26,67
HP+HSA LGT 57003 57247 244 13,56
total heures DGH 174625,00 172876,00 -1749,00 -97,17
HSA clg 7044 6625 -419 -23,28
HSA segpa 699 267 -432 -24,00
HSA LP 2630 2245 -385 -21,39
HSA LGT 5586 5772 186 10,33
total HSA 15959,00 14909,00 -1050,00 -58,33
HP clg 75718 74959 -759 -42,17
HP segpa 4672 4769 97 5,39
HP LP 26859 26764 -95 -5,28
HP LGT 51417 51475 58 3,22
total HP 158666,00 157967,00 -699,00 -38,83

En effet, pour analyser sérieusement le budget 2018, il faut le comparer aux prévisions pour la rentrée 2017, ce que le document du rectorat ne fait pas ! Mais pourquoi donc ? Pour comprendre, il suffit de regarder les chiffres. Pour un nombre d’élèves, en effet équivalent (+28), on compte 94 suppressions d’ETP en heures postes et mêmes 97 si on tient compte aussi des HSA. Les collèges payent cher la réforme du lycée : 65 ETP perdus pour 53 élèves de plus. Comment peut-on alors parler, comme la rectrice, d’un « budget préservé » ?

Continuons à regarder de près : en 2017, le plafond d’emplois était de 10 300 pour l’académie. Mais en fin d’année, on constate que seuls 10 291,8 ont été utilisés. Pour 2018, on soustrait à ce chiffre les 32 emplois enlevés au budget, alors qu’on devrait les soustraire au plafond d’emplois 2017.

Globalement, des chiffres divers sont donnés mais refaire les calculs pour les vérifier est absolument impossible, parce qu’il manque trop de données. Le rectorat ne met donc pas tout en mesure pour permettre aux représentants des personnels de comprendre le budget présenté et d’en évaluer la sincérité. En outre, la politique qui guide les choix de la rectrice n’est pas indiquée, puisque les indicateurs et cibles à atteindre en matière par exemple de réussite des élèves, d’égalité sur le territoire, de santé des personnels, d’utilisation ds moyens de remplacement, etc. Or il est règlementairement obligatoire de donner ces informations en CTA pour l’examen du budget. Nous essuyons un refus (poli) à toutes nos demandes de clarification de ce budget !

Vote : Les 5 élus FSU-CGT ont voté contre, avec 1 FO et 2 UNSA . Mais le SNALC et le SCGEN-CFDT se sont abstenus, ce qui permet à la rectrice de ne pas avoir à revoir sa copie !

Evolution de la carte des formations :

Carte des langues :

Les évolutions concernent principalement les collèges. L’objectif est de répondre à la commande ministérielle, le retour des bi-langues à la hauteur de l’existant avant la réforme du collège. Ce sera le cas à 93 %, mais les lieux d’implantation ont changé. Nous avons souligné le fait que les établissements n’ont pas toujours été consultés en amont. Peu de CA ont eu l’occasion de délibérer, si ce n’est celui de Marguerite de Valois qui a voté contre la fermeture d’une section euro que la rectrice décide de fermer !

BTS :

Pour la rentrée 2018 un certains nombre de BTS verront leur capacité d’accueil augmenter, bien qu’il y ait près de 200 places vacantes. Il s’agit d’accueillir plus de bacheliers pro, dans le cadre du plan étudiants. Là aussi nous avons regretté que les CA n’aient pas été consultés. Nous demandons, une fois encore, qu’un appel à candidatures soit fait en amont auprès de tous les lycées.

Comme les choix d’augmentation de capacités d’accueil ne sont pas explicités, nous craignons que ce soit, dans certains cas, l’occasion de constater que le BTS n’est pas plein et qu’il faut donc… le fermer ! Nous serons vigilants.

Les Sections Sportives Scolaires :

13 Sections sont créées, d’autres « fermées » ou « transférées » dans un autre (4). A notre demande, il a été précisé que tous les CA avaient été consultés sauf celui du lycée Aliénor d’Aquitaine pour l’ouverture d’une section judo.

Sur les 18 sections existantes, 17 sont reconduites pour 3 ans à la rentrée 2018, 1 est fermée.

Cette carte nous parait globalement positive.

La création d’une nouvelle formation professionnelle dédiée aux métiers du sport est annoncée. Il s’agit d’une « mention complémentaire » de niveau IV, pour les élèves de Bac Pro, dédiée à l’animation et la gestion dans le secteur des sports aquatiques.  Nous avons insisté sur la nécessité de prévoir des poursuites d’études pour ces jeunes, afin qu’une véritable insertion dans l’emploi soit possible.

8 ETP (postes), pris sur une dotation nationale ministérielle, vont être attribués au département STAPS de l’Université de Poitiers (FSS de Poitiers + antenne d’Angoulême).

Vote : Considérant notre accord avec les ouvertures de sections sportives d’un côté et notre désaccord avec la carte des langues et des BTS d’un autre, les votes de la délégation FSU-CGT ont été partagés. 3 FSU-CGT contre ; 1 abstentions FSU-CGT avec 1 FO ; 1 FSU-CGT pour avec 1 SNALC, 2 UNSA et 1 SGEN-CFDT

print