Mouvement intra dans l’académie de Poitiers

2018-06-10T10:43:48+00:007 juin 2018|

La FPMA (commission paritaire consultée pour les mutations intra) s’ouvre aujourd’hui dans un contexte très particulier. Le gouvernement menace les CAPA et FPMA de suppression. Il souhaite mettre fin au paritarisme, c’est-à-dire à la composition des commissions dans lesquelles siègent en nombre égal les représentants de l’administration et des personnels. Cela permet d’avoir un dialogue clair sur les critères qui départagent les collègues et sur les raisons pour lesquelles IPR et chefs d’établissement ont prononcé telle ou telle évaluation.

Le gouvernement a aussi dit son intention d’empêcher les représentants des personnels (commissaires paritaires) de contrôler, en amont, la régularité des opérations de carrière.

Toutes les organisations syndicales se sont, ce matin, insurgées contre un tel projet, que nous avons qualifié, quant à nous, de déni de démocratie (voir la déclaration liminaire du SNES-FSU ci-dessous). Nous avons signalé que des organisations syndicales avaient, contrairement à ce à quoi toutes s’étaient engagées l’an dernier, divulgué le projet de mouvement intra académique. Ce fait a été jugé problématique également par l’administration.

En conséquence, toutes les organisations syndicales présentes se sont engagées à ce qu’aucun résultat de mutation ne soit communiqué avant la fin de la FPMA. Votre résultat vous sera donc donné le 8 juin, sauf si la FPMA se termine le 7 au soir.

déclaration liminaire FPMA

print