Agrégé.es, avant le 22 janvier, recours auprès du Ministre et de la CAP compétente après refus suite recours gracieux.

Certifié.es, CPE, PsyEN : recours gracieux à ce stade, auprès de la Rectrice et dès maintenant : urgent !!

à adresser à la DPE pour les certifié.es, CPE, PsyEN à dpegestionco@ac-poitiers.fr avec copie à s3poi@snes.edu
à adresser au Ministre pour les agrégé.es à recoursappreciationagreges@education.gouv.fr avec copie à agreges@snes.edu

Pensez à nous faire parvenir une copie de ce recours avec la fiche syndicale renseignée ICI.

L’évaluation finale se décline en 4 degrés : à consolider/satisfaisant/très satisfaisant/excellent

Si cette appréciation finale ne vous paraît pas refléter votre engagement, votre pratique, qu’elle n’est pas cohérente avec les évaluations antérieures, vous pouvez entamer un recours (le recours porte sur l’appréciation de la rectrice/du ministre) . 

Si vous n’entamez pas de recours, cette appréciation devient définitive pour l’examen de l’accélération d’échelons (situation des 2 premiers RDV de carrière) ou pour l’accès à la hors classe. 

Attention : l’appréciation retenue pour le passage à la hors classe est pérenne jusqu’au changement de grade. Elle est donc importante !

Les élu.es SNES-FSU peuvent vous aider à rédiger ce recours. Ils et elles siègent en CAPA et ont aussi cette expertise. Leurs interventions lors des dernières CAP ont d’ailleurs permis de rectifier bon nombre de ces appréciations, au bénéfice des collègues concerné.es. 

Alors contactez les à s3poi@snes.edu

Modalités de recours :  pour rappel :

Vous disposez d’un délai de 30 jours francs à compter de la notification de l’appréciation pour saisir l’autorité compétente ( rectrice pour les certifié.e.s , CPE, PsyEN ; ministre pour les agrégé.e.s) d’une éventuelle demande de révision de votre appréciation. A compter de la réception de la demande, celle-ci disposera à son tour d’un délai de 30 jours francs pour réviser, le cas échéant, l’appréciation finale. L’absence de réponse équivaut à un refus de révision.
En cas de rejet de votre recours, vous disposerez d’un nouveau délai de 30 jours francs suivant la réponse ou l’absence de réponse de l’autorité concernée pour demander à cette autorité de saisir la commission administrative paritaire compétente d’une demande de révision.

print